• Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Notre randonnée a commencé en avril 2010.

    Lors d’une de nos marches dans le secteur de Metz, l’idée d’une randonnée itinérante avait surgi. Pourquoi ne pas se lancer sur le chemin de Compostelle ?

    Et nous voilà partis dans cette aventure… Et quelle aventure ! Remplie d’amitié, de rires, d’échanges,  de sueur… parfois quelques ampoules ou courbatures vite guéries et de belles rencontres.

    Notre périple, petits pas à petits pas, nous a amenés de Nasbinals à Zubiri en Espagne ! Nous approchons de notre étape finale : Santiago de Compostelle !

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Cette année 2013, nous sommes partis du 21 au 28 avril. Durant nos 6 jours de marche,

     nous avons cheminé de Maslacq à Zubiri.

    Nous étions 13 marcheurs au lieu des 15 prévus, nos amis Huguette et Jacques ayant dû y renoncer à la dernière minute pour des raisons de santé. Quels regrets pour eux comme pour nous.

     

    Donc nous voilà partis avec la perspective de nous attaquer à la montée mythique vers Roncevaux …

    Dimanche 21 avril fin d’après-midi : nous nous sommes tous retrouvés à Maslascq.

    Et chacun de raconter sa petite aventure, au cours d’un bon repas (il faut prendre des forces pour bien marcher !) :

    • Monique et Michèle qui ont hésité à rester à Carcassonne, tant cette petite ville les a charmées. 
    • Jean-Marie a failli ne pas arriver car son GPS lui faisait des misères
    • Marité, Alain et Doris pris par leur visite de Bordeaux, sont arrivés tout juste avant le repas…
    • Josyane et J.Pierre se sont perdus malgré leur GPS, les cartes routières et l’itinéraire donné par Monsieur Michelin.
    • Seuls Jean et Marie-Thérèse étaient arrivés largement en avance à l’hôtel et ont fait du tourisme local en nous attendant.

     

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Mais OUF tout le monde était au rendez-vous sauf nos compères Jean et Michèle qui nous ont rejoints le lundi en fin de journée.

    Lundi 22 avril : Maslacq- Navarenx

    Temps idéal : frais et ensoleillé.

    Les sacs à dos sont prêts, ils ont été faits, défaits, refaits. Ce premier jour de marche est toujours un peu angoissant, il faut reprendre les habitudes du « bon marcheur » mais va-t-on être à la hauteur cette année encore ?

    Monique donne les dernières consignes… les pieds piaffent dans nos chaussures… Nous voilà partis.

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

     

    Et la magie du chemin opère tout de suite, nous retrouvons très vite le plaisir de marcher ensemble. Trois hommes sérieux et concentrés impriment le rythme de marche tandis que derrière eux les femmes « piaillent » à qui mieux – mieux, elles ont tant de choses à se raconter.Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Les montées et les descentes se succèdent, nous admirons de petits sanctuaires, de très belles maisons et faisons des rencontres amusantes.

     

     

     

    Pique-nique à Sauvelade, très belle abbaye du XIIIème siècle. Un peu de repos dans ce lieu si calme. Moment culturel , Monique nous raconte l’histoire du lieu.

     

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

     

    Nous reprenons le chemin, nous devons arriver à Navarrenx, notre étape de la nuit.

    Les descentes sont un peu difficiles pour le genou de Monique qui a eu une intervention 6 semaines avant. Mais le groupe veille au grain, il y a toujours quelqu’un pour l’aider !

    Arrivés à notre gîte, Michèle et Jean nous y accueillent avec la propriétaire. Une collation bien fraiche nous réconforte! Visite de cette belle petite ville, entourée de remparts.

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Et la journée se termine autour d’un repas pantagruélique chez Bernadette !!!

    Mardi 23 avril : Navarrenx- Saint Palais

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Ce matin Monique a décidé de reposer son genou et Michèle H. reste avec elle. Elles conduiront la voiture relais.

    Soleil, petit chemin dans la forêt… plaisir…

    Halte à midi, Monique et Michèle ont déniché un petit endroit sympa près d’une coopérative. Nous y achetons des boîtes de pâté.

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Départ vers Saint Palais, étape du soir mais cette fois-ci le groupe est au complet, tout le monde marche.

    Saint Palais, la ville entière semble en reconstruction. C’est pire qu’à Metz et pourtant « le Mettis » ne s’y est pas égaré !!! Grosses difficultés pour accéder à notre hôtel mais le groupe se réconforte autour, encore une fois, d’un repas gastronomique !!!

    Mercredi 24 avril : Saint Palais- Larceveau

    Le soleil nous accompagne encore, la bonne humeur aussi !

    Nous arrivons à la jonction des trois chemins français, émotions devant la stèle qui symbolise cette jonction.

     

    « Oh la grosse côte » qui se présente devant nous, dans toute sa splendeur au grand soleil !!!Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.


     Photos, photos, photos et le groupe profite de cette halte pour enlever ses oripeaux trop chauds.Courage, il faut y aller. Et quel panorama splendide en haut, à la chapelle Sorraya !

     

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Pique-nique à la chapelle de Harambelz. Notre Alain se charge de nettoyer les lieux…

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Départ vers Larceveau. De grosses montées nous attendent mais le groupe commence à être tellement bien entraîné que nous les sentons à peine.

     

    Traversée de beaux villages dans un silence religieux, une grand-mère nous offre un moment magique : une chanson traditionnelle basque.

     

    Jeudi 25 avril : Larceveau- Saint Jean de Pied de Port.

    Nous entamons déjà le 4ème jour de marche !

    Aujourd’hui le gros de la troupe attend durant une demi-heure les chauffeurs qui sont allés déposer les voitures à l’étape du soir et qui ont été retardés par … un troupeau de moutons !!!

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

     

    Superbe journée mais la météo annonce une dégradation pour demain.

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

     

    Il fait chaud, Doris enlève son débardeur et le fait sécher tout en marchant !

    Pour la halte de midi, Jean F. déniche un endroit superbe dans une ferme. Les propriétaires nous installent bancs et tables. Les chiens et chats nous font la fête et quémandent quelques restes de notre pique-nique.

    On est si bien que l’on hésite à redémarrer !

    Monique en profite pour se faire masser le genou par Alain. Merci Monsieur le masseur !!!

     Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Vu la météo prévue pour demain et la perspective de la montée vers le col de Roncevaux, Monique et les « 2 Michèles » quittent  le groupe, elles ne marcheront pas l’après-midi mais vont filer à Saint Jean Pied de Port pour se renseigner sur la faisabilité de notre étape en montagne et repérer le chemin.

    Cet après-midi là, Jean-Pierre pris d’une envie de marcher plus vite, a perdu le groupe mais heureusement, après plus de peur que de mal, il a retrouvé les copains.

    Tout le monde se retrouve à notre hôtel en plein centre de cette jolie ville qu’est Saint Jean Pied de Port, étape importante pour les pèlerins avant Roncevaux.

    Très bon repas, encore une fois mais le groupe est inquiet pour le lendemain : va-t-on pouvoir faire notre étape si attendue « la montée vers le col de Roncevaux », le temps nous le permettra-t-il ???

    Vendredi 26 avril : St Jean Pied de Port – Roncesvalles

    On a bien essayé de croire que la météo se trompait, mais au petit matin  il faut se rendre à l’évidence : la pluie tombe déjà  sur la ville et la montée en voiture jusqu’à Aurisson nous plonge dans un épais brouillard ! Une concertation s’impose autour d’un petit café dans le refuge et chacun doit prendre la décision d’entreprendre ou non l’étape.

    Marité  ne peut se résoudre à renoncer aussi près du but et son énergie est contagieuse. Sept personnes décident donc de rallier Roncevaux à pied, les autres nous accompagneront une demi-heure et rejoindront la destination du soir en voiture. Pour eux, une journée touriste, shopping et crêperie en compagnie de Michèle H. (qui, prudente, avait opté pour une RTT !).

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    L’ascension est douce côté pente, mais rude côté climat : nous sommes immergés dans le coton, les rafales de pluie et le vent qui essaie en permanence d’arracher nos capes !...

    Aucune visibilité et la marche groupée est un impératif absolu.Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    La fontaine de Roland et la borne de Navarre marquent le sommet, mais point de Durandal ni de rocher fendu qui, malgré la légende, se trouvent en d’autres lieux …

    Après 4 h de marche, pause casse-croûte dans l’unique et minuscule refuge du parcours : il y a foule dans cet abri sommaire (et très sale !) et c’est l’opportunité de belles rencontres et d’échanges avec les autres randonneurs-pèlerins.

    La température est basse, on enfile la dernière polaire tirée du sac et on repart : 2h 30 de descente nous attendent. 

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.Le chemin passe à présent dans la neige, épaisse, accumulée et l’on comprend pourquoi la semaine dernière l’accès était interdit …

    Au fil de la progression, nous arrivons à une pente où les raquettes, les luges auraient été utiles. Chacun y va de sa technique, de ses conseils, en plusieurs langues (c’est ça le Chemin !). Talons plantés, en crabe, bâtons en avant…et les résultats sont divers : après quelques chutes et beaucoup de rigolade, nous sommes tous en bas et en entier. Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

     

     

     

    Le brouillard se fait moins dense, quelques accalmies dans la pluie, mais toujours beaucoup de vent. Des touches de vert dans la végétation, quelques signes de printemps : le but approche. Il est temps car certains genoux commencent à pâtir de cette longue descente.

     

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Nous apercevons le toit de l’abbaye. Ca y est ! NOUS L’AVONS FAIT ! NOUS AVONS FRANCHI RONCEVAUX !

    Le soir, toujours au cours d’un superbe repas, Jean P. le narrateur… nous conte à sa façon très originale la bataille de Roncevaux. Avec son talent d’acteur, il a captivé l’ensemble du groupe mais aussi les touristes présents dans la salle où régnait un silence religieux et attentif ! Ne nous demandez pas de vous raconter cette célèbre bataille car Jean a embrouillé notre esprit avec tous ses détails parfois joliment inventés !!!

    Samedi 27 avril : Roncevaux- Zubiri

    Dernière journée de marche, il a neigé cette nuit !Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Départ du groupe au complet, chacun muni de sa cape qui va bien nous servir. Nous passons la journée à la mettre et à l’enlever car entre deux giboulées de neige, le soleil nous réchauffe nos « pauvres os ». Mais le chemin est bon et les cœurs sont vaillants.

    Pour le pique-nique nous avons heureusement trouvé un abri couvert et à l’abri du vent, le fronton de Biizkaneta. Là encore Alain nous a fait une magnifique démonstration de balayage.

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.Nous arrivons sous un beau soleil à Zubiri, dernière étape de notre périple, nostalgie !!! Nous plions les bâtons.

     

     

     

    Et nous terminons cette journée par la visite de l’abbaye de Roncevaux. Roland nous y retrouve (celui de Doris pas l’autre…).

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Le soir, comme de bons gaulois qui se respectent, nous fêtons la fin de notre semaine par un bon repas !!! Les souvenirs cocasses de cette semaine reviennent à notre mémoire, les rires fusent.

    Demain c’est le retour vers notre quotidien le groupe va se séparer mais quelle belle semaine !!!

    Notre randonnée sur le chemin de Compostelle.

    Cet article a été écrit par l'ensemble de notre groupe.

    Chaque soir, à tour de rôle nous notions dans le carnet de bord qui nous accompagne depuis 4 ans, les anecdotes de notre journée.

    Nous espérons vous avoir, durant quelques instants, fait partager le plaisir qui a accompagné cette semaine.

    Pour agrandir les photos, il vous suffit de cliquer dessus.


  • Commentaires

    1
    Nicole Stemmer
    Vendredi 7 Juin 2013 à 11:32

    Chaque année, depuis 4 ans, j'ai des nouvelles du groupe et du Chemin par ma soeur, mais là... c'est superbe : on a l'impression d'y être et de vivre avec vous ! Bravo les pélerins et merci pour ce bon moment partagé !

    2
    Colette Soulignac
    Vendredi 7 Juin 2013 à 13:05

    C'est toujours un plaisir de partager avec vous cette semaine. Cela nous donne envie de prendre nous aussi notre baton et de partir sur les chemins. Bravo et encore merci!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :