• article de Cosette BERGER sur le GREF

     

    article de Cosette BERGER sur le GREF

     

    Le Groupement des Educateurs sans Frontières (GREF, www.gref.asso.fr)

    intervient dans un certain nombre de pays en appui des  organisations de la société civile ou des institutions scolaires.

     

    En ce moment notre association intervient dans le cadre d’un projet multipays: il s’agit de renforcer les capacités des acteurs de l’éducation formelle et non formelle au Bénin, Maroc et Sénégal. Trois thématiques sont concernées :

     

    1.    La préscolarisation des enfants de trois à cinq ans (filles et garçons)

    article de Cosette BERGER sur le GREF

     

    2.    L’accès alternatif à l’éducation pour enfants et jeunes vulnérables

     

     

    3.    Le renforcement des compétences professionnelles des enseignants, cadres de l’éducation et acteurs de dispositifs éducatifs.

     

     

    Les formateurs du GREF accompagnent directement l’encadrement de proximité (inspecteurs, encadrants,  conseillers pédagogiques, directeurs d’écoles, enseignants) et les acteurs associatifs au plus près de l’exercice de leur activité : conseil, animation conjointe de classe et ateliers, élaboration d’outils pédagogiques et techniques, appui à la diffusion de pratiques innovantes, élaboration de constats d’amélioration de la qualité, projets d’école, de circonscriptions, d’académies. Le schéma  d’intervention alterne missions sur place et travail à distance, selon un protocole adapté à chaque situation, avec l’exigence de permettre aux acteurs locaux d’être les contributeurs d’un développement durable pour l’éducation.

    article de Cosette BERGER sur le GREF


    Le projet promeut la mise en réseau des acteurs dans une dynamique de changement. Leur articulation avec les institutions locales et nationales garantit une action de moyen et long terme. Les trois thématiques, communes aux trois pays , permettent aux partenaires de poser un cadre commun qui favorise le partage d’informations et la diffusion de méthodes, de résultats de réussites, aux niveaux local, régional, et national. Les bénéficiaires directs se montent à plus de 2500 personnes dans les trois secteurs retenus.

     

    Au Bénin nous portons six projets : trois sont axés dans la formation des cadres et trois autres s’occupent de l’enfance vulnérable.

     

    La mission que l’Amicale des personnels de l’ESPE Moselle a soutenue concerne la formation des formateurs des Ecoles Normales publiques du Bénin. Nous répondons à la demande du ministère de l’enseignement maternel et primaire pour qui la formation des élèves Instituteurs est une préoccupation. .Les directeurs, les charges des études, les professeurs  six Ecoles Normales d’Instituteurs publiques sont concernés par cette formation : il s’agit de rendre la formation des Elèves Instituteurs la plus efficace possible.

    article de Cosette BERGER sur le GREF

    Sont également associés à cette formation les maitres d’application qui reçoivent les élèves maîtres en stage pratique dans leurs classes. Ainsi en impliquant les différents acteurs qui encadrent les Elèves Instituteurs nous espérons contribuer à l’amélioration des compétences des acteurs de l’éducation.

     

                                                              Article rédigé par Cosette BERGER 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :